Des armes qui ne tuent pas :
(la réalité dépasse la fiction)

 

Je résume ici en français l'article de Stephen MIHM publié le 25/07/2004 dans The New York Times sous le titre «The Quest for the Nonkiller App.»

A côté des armes sur lesquelles les militaires américains travaillent, celles de James bond sont les pâles fruits d'esprits sans imagination

 

Stephen MIHM, professeur d'histoire à l'université de Georgie, a été invité récemment au Pentagone pour visionner un film présentant les tests de nouvelles armes, puis pour voir des démonstrations de certaines de ces armes. Je décris ici brièvement les armes dont il parle.

Active Denial System

Ce système ressemble à une parabole d'antenne satellite un peu trapue. Lorsqu'un soldat appuie sur une détente, il émet un faisceau d'énergie électromagnétique très douloureux pour ceux qu'il frappe, mais qui ne cause aucune blessure permanente.

Armes à énergie dirigée en cours de développement

Il s'agit de projecteurs d'énergie sous forme de rayonnements électromagnétiques ou laser, capables de griller le câblage électrique d'un véhicule ou de frapper et de désorienter des gens avec des éclairs lumineux violents.

 

L'Active Denial System fait partie de cette catégorie, mais avec une longueur d'onde qui brûle la surface de la peau. Sa portée est supérieure à celle d'une arme de poing.

Armes incapacitantes

Une nouvelle famille d'armes incapacitantes empêchent des ennemis de combattre, sans les blesser ni détruire les objets qui les entourent. Cette famille comprend:

§           des canons à plasma qui assomment et désorientent les gens atteints;

§           des projectiles qui explosent devant leur cible, avant de l'atteindre, en l'aspergeant d'un liquide visqueux qui bloque les mouvements humains, ou en bombardant les hommes de petites billes de caoutchouc douloureuses ou d'un nuage de poivre irritant, ou en les aspergeant d'un liquide malodorant…

Filets à pointes

Un tel filet, de la taille d'un couvre-lit, posé sur une route, arrête un gros camion en quelques mètres, ses roues bloquées par le filet. Les Marines s'en sont servi avec succès récemment à Haïti. Il permet notamment d'arrêter un véhicule bourré d'explosifs suffisamment loin pour que son explosion fasse peu de dégâts.

 

Un filet du même type peut être tiré par un canon spécial en direction d'un petit bateau qui s'approche d'un navire à protéger, pour bloquer ses hélices. Si on en avait disposé lors de l'attaque du destroyer USS Cole, on aurait évité une dizaine de morts et un gros trou dans la coque.

Mobility Denial System

Il s'agit d'un liquide qui peut être lancé à partir d'un réservoir, porté par un soldat sur son dos ou monté sur un véhicule. Il a le coefficient de frottement de la glace mouillée. La zone qu'il recouvre devient infranchissable. On ne peut pas la traverser à pied, ou avec un véhicule, tellement elle est glissante. Cela empêche aussi un avion d'atterrir ou de décoller. Un homme ne peut même pas y tenir debout.

 

Une variante a l'effet contraire: c'est une colle instantanée, qui empêche tout mouvement d'un homme qu'elle atteint.

Modular Crowd Control Munition

Ce dispositif lance des centaines de petites balles en caoutchouc, avec une force telle qu'elles piquent les personnes atteintes de manière douloureuse, mais non fatale.

M1006 Sponge Round

Ce projectile à pointe en mousse peut frapper violemment. Il est déjà déployé.

Armes bivalentes

Certaines armes comme le XM29 lancent deux types de projectiles, l'un mortel, l'autre non. Elles sont destinées aux troupes de maintien de l'ordre, qui peuvent avoir à faire face à des situations de type émeute comme de type attaque.

 

 

 

Daniel MARTIN

 

 

Retour page d'accueil